Découvrez BiTWiiN
Faites confiance à l’expérience! Déjà plus de 1500 prestations effectuées ! Qu’attendez-vous ?
Questions, renseignements ?
Contactez-nous ici !

Premier site en France de service à domicile et de recutement pour séniors actifs:

bricolage, jardinage, baby-sitting, informatique, administration ...

• Comprendre, préparer et travailler à la retraite •

La Mutualité Sociale Agricole.

Catégorie - Lien permanent
  • Les ouvriers et employés de l’agriculture relèvent du régime de base Mutualité Sociale Agricole (MSA) ainsi que de l’ARRCO.
  • Les cadres agricoles bénéficient de la MSA, de l’ARRCO et l’AGIRC.
  • Les exploitants agricoles et chefs d’entreprise relèvent de la MSA.
La Mutualité Sociale Agricole.
Cotisations Part salariale :
 
- 6,65% sur le salaire limité au plafond de la sécurité sociale.
- 0,1% sur la totalité du salaire.

Part patronale :

- 8,3% sur le salaire limité au plafond de la sécurité sociale.
- 1,6% sur le salaire.

Départ à la retraite - Départ à 60 et 65 ans,

- anticipation à 56 ans sous conditions (début d’activité et durée d’assurance).

- Possibilité report d’âge de départ, si l’assuré cotise après 60 ans et justifie la durée nécessaire pour bénéficier du taux plein, la retraite sera majorée.

Conditions requises - Il faut avoir cotisé durant au moins 1 trimestre pour avoir un droit de retraite à 50 ans.
- Pour avoir une retraite à taux plein, il faut avoir cotisé pendant 160 trimestres.
Cas particuliers - Prise en compte des périodes assimilées, bonification et majoration.

- Possibilité de rachat des cotisations. Pension minimale et maximale (50% du salaire annuel moyen).

- Retraite imposable et soumise à cotisation.

- Cumul emploi retraite possible.

Vos démarches - Il est conseillé de demander le relevé de carrière 2 ans avant la date choisie pour le départ.
- Faire la formulation de demande de retraite 3 mois avant le départ. Il faut remplir l’imprimé réglementaire et si vous avez cotisé à plusieurs régimes de base, l’envoyer au dernier régime affilié.
Calculs Salaire annuel moyen x Taux x Nombre de trimestres d’assurance/durée de référence
ARRCO : retraite complémentaire
Les salariés non-cadres Les salariés cadres
Cotisations Tranche 1 :

6% appelé à 125%, soit 7,50% en plus de AGFF (association pour la gestion du fond de financement de l’Agirc et Arrco et finance la retraite complémentaire avant 65 ans : c’est 2% du salaire jusqu’au plafond de la sécurité sociale et 2,20% au-delà.)

Tranche 2 :

16% appelé à 125%, ce qui équivaut à 20% en plus d’AGFF.

Tranche 1 :
6% appelé à 125%, ce qui équivaut à 7,50%.
Départ à la retraite - Départ à 65 ans

- Possibilité de partir à 60 ans (160 trimestres de cotisation obligatoire)

- Possibilité départ après l’âge du taux plein.

Conditions requises Possibilité de rachat de point dans la limite de 70 point par année d’études supérieures validée par le régime de base.
Cas particuliers - Prise en compte des périodes assimilées et bonifications,
 
- Retraite imposable et sous cotisation,

- Possibilité du cumul emploi retraite.

Vos démarches Il faut faire une demande d’évaluation de leurs droits Arrco à leur dernière institution de retraite Arrco à 57 ans.
Faire la formulation de la demande de retraite 4 mois avant la date de départ choisie.
Calculs Montant brut de la retraite annuelle = Total des points obtenus x Valeur du point de retraite (point = 1,1648 €)
Agirc : retraite complémentaire
Cotisations Tranche 1 :

- Arrco, 6% appelé à 125%, soit 7,50%
- Agirc, contribution exceptionnelle temporaire + garantie minimale de points + AGFF

Tranche B :

Agirc, 16,24% appelé à 125% soit 20,30% + contribution exceptionnelle temporaire + garantie minimale de points + AGFF.

Tranche C :

Agirc, 16,24% appelé à 125% soit 20,30% + contribution exceptionnelle temporaire.

Départ à la retraite - A 65 ans,

- Possibilité de partir avant avec 160 trimestres de cotisation obligatoire,

- Possibilité de partir après l’âge de retraite.

Conditions requises Possibilité de rachat de point dans la limite de 70 point/années d’études supérieures validée par le régime de base.
Les régimes Agirc et Arrco fonctionnent en points.
Cas particuliers - Prise en compte des périodes assimilées,

- Bonification.

- Retraite imposable et soumise à cotisation.

- Cumul emploi/retraite possible.

Vos démarches Il faut faire une demande d’évaluation de leurs droits Agirc à leur dernière institution de retraite Agirc à 57 ans (ou au Centre d’Information sur le retraite complémentaire)
Faire la formulation de la demande de retraite 4 mois avant la date de départ choisie.
Calculs Montant brut de la retraite annuelle = Total des points obtenus x Valeur du point de retraite (point = 0,4132 €)